Meilleures vidéos

C'est quoi ce site?

Devenu fan sur le tard des animés japonais, j'étais fou de voir que certains animes en VOSTFR n'avaient pas tous leurs épisodes présents sur un site de streaming. Je me suis donc lancé à la recherche des 12 épisodes pour les visionner.

A l'origine, je me suis contenté du suivi d'une petite liste, qui est devenue un tableau, qui est devenue une base de données, qui est devenue anime-vostfr.fr.

Ce site est donc à l'origine une simple bibliothèque de liens sur les séries que je regardais, bibliothèque qui se développe, se transforme au fil du temps pour espérer devenir un portail légal des animés en VOSTFR et de tout se qui peut tourner autour.

Voilà ce que c'est, ce que j'espère que cela va être et c'est là que vous avez atterri!

Quelques définitions du monde manga

Afin de s'y retrouver dans l'univers manga, vous trouverez ci-dessous quelques définitions de bien utiles pour comprendre ce domaine, elles proviennent essentiellement de Wikipedia.

Anime : Prononcé animé, il s’agit d’une série télévisée ou d’un film d’animation japonais.

Ecchi : Ecchi (エッチ, etchi, se prononce /etːt͡ɕɪ/) est un mot japonais signifiant « indécent », « lubrique » ou encore plus souvent « pervers ». Au Japon, le terme est aussi utilisé avec une connotation sexuelle pouvant avoir le sens de « sexuellement inapproprié », « sexe », « érotique » ou « pornographique ». En Occident, le mot ecchi est utilisé pour définir un genre de manga et de dessins animés japonais à connotation sexuelle.

Fansub : Un fansub ou fan-sub (contraction de l'anglais « fan » et « subtitle » pour « sous-titre ») est une copie illégale d'un film, d'une série ou d'une émission télévisuelle, sous-titrée par des fans dans une langue donnée.

Hentai : Hentai (変態) est un mot japonais qui signifie « transformation », « métamorphose », « perversion », mais qui est utilisé en Occident pour désigner des mangas et des anime à caractère pornographique. Le mot hentai (変態) signifie littéralement « perversion », « anormalité » ou « métamorphose » en japonais. Même s'il peut servir à qualifier des comportements comme le sadisme ou l'inceste, ce mot en lui-même n'a pas nécessairement de connotation sexuelle. Par exemple, on peut parler de « mentalité anormale » (変態心理, hentaishinri). Familièrement, ce mot est utilisé pour dire « pervers » ou « bizarroïde ».

Josei : Type de manga dont la cible éditoriale est avant tout constituée par les jeunes adultes (de 15 à 30 ans) de sexe féminin, même si les hommes en lisent aussi. Il arrive cependant que le genre soit destiné à des personnes plus âgées.

Kodomo : Kodomo (子供, Kodomo, litt. Enfant) est un mot japonais qui veut dire « enfant ». Dans les pays non japonisants, ce mot désigne les manga et anime destinés plus particulièrement aux enfants.

Kōhai : Dans la culture japonaise, le kōhai (後輩) est le jeune élève. Le kōhai doit le respect au senpai qui lui sert de tuteur et de relais de l'enseignement du sensei.

Manga : Un manga (漫画) est une bande dessinée japonaise. Le mot « manga » est parfois utilisé pour désigner, par extension, une bande dessinée non japonaise respectant les codes des productions populaires japonaises ou pour nommer, maladroitement, d'autres produits visuels rappelant certaines de ces bandes dessinées (dessins animés, style graphique, etc.). Les mangas traduits en langue française se lisent généralement dans le sens d'origine (de droite à gauche).

Otaku : Otaku (おたく en hiragana, dérivé du kanji お宅) est un terme désignant une personne qui consacre une certaine partie de son temps à une activité d'intérieur, comme les bandes dessinées, aux mangas, aux dessins animés ou aux films, la cuisine, le dessin, ou encore les jeux vidéo (les otomes game1 par exemple), pas forcément liée au Japon contrairement aux idées reçues. Cette personne peut être mal vue et rejetée par la société à cause de son isolement. Le terme japonais est composé de la préposition honorifique « o » (お) et du substantif « taku » (宅) signifiant « maison », « demeure », le « chez-soi ».

Redikomi : cf. Josei.

Seinen : Type de manga dont la cible éditoriale est avant tout constituée par les jeunes adultes (15 à 30 ans) de sexe masculin. Il arrive cependant que le genre soit destiné à des personnes plus âgées.

Senpai : Dans la culture japonaise, le senpai (先輩, parfois écrit sempai) est l'élève avancé. Le senpai a un rôle de tuteur auprès du kōhai1 et de relais de l'enseignement du sensei; en retour, le kōhai doit le respect au senpai.

Sensei : Sensei (先生, du chinois classique signifiant littéralement "né en premier") est un terme japonais désignant "celui qui était là avant moi, qui est garant du savoir et de l'expérience d'une technique ou d'un savoir-faire", ou de manière plus condensée un maître qui donne son enseignement à un élève. Dans son utilisation habituelle, il est utilisé pour s'adresser à un professeur ou enseignant ou encore à un médecin et pour s'adresser à un artiste reconnu.

Shōjo : Type de manga possédant ses propres caractéristiques et canons. Le shōjo manga (少女漫画, parfois écrit shoujo manga ou syoujo manga en wāpuro rōmaji) est une bande dessinée (manga) dont la cible éditoriale est avant tout constituée de jeunes adolescentes.

Shōnen : Type de manga, le shōnen manga (少年漫画, le manga pour jeune garçon, parfois écrit shounen manga en wāpuro rōmaji), qui est un type de manga dont la cible éditoriale est avant tout constituée pour les jeunes adolescents de sexe masculin.

Yuri : Le yuri (百合?, lys), aussi appelé Girls' Love, désigne dans la culture populaire japonaise un genre d’œuvres de fiction centré sur les relations intimes entre femmes, qu'elles soient émotionnelles, sentimentales ou encore sexuelles. Ce genre ne se limite donc pas seulement au lesbianisme puisqu'il concerne aussi d'autres types de relations intimes comme peuvent l'être des liens spirituels ou encore des relations fusionnelles entre femmes.

Yaoi : Le yaoi (やおい) est un genre de mangas (mais aussi d'animes et de jeux vidéo), dans lequel l'intrigue est centrée autour d'une relation homosexuelle entre personnages masculins, et comportant souvent des scènes sexuelles. Il s'agit généralement de relations idéalisées (et parfois stéréotypées) avec des personnages masculins.